A ma soeur et unique, Roman
EAN13
9782246835332
ISBN
978-2-246-83533-2
Éditeur
Grasset
Date de publication
Collection
Littérature française (1)
Nombre de pages
480
Dimensions
20,6 x 14 x 3 cm
Poids
470 g
Langue
français
Fiches UNIMARC
S'identifier

A ma soeur et unique

Roman

Prix de Deux Magots 2023

De

Grasset

Littérature française

Indisponible

Ce livre est en stock chez 61 confrères du réseau leslibraires.fr,

Cliquez ici pour le commander

Autre version disponible

Elisabeth Förster fut l’unique sœur de Friedrich Nietzsche, écrivain, philologue, philosophe, être perpétuellement souffrant, vivant dans une solitude totale. De deux ans sa cadette, elle fut sa première lectrice, compagne, admiratrice. Tôt, elle se promet de tout faire pour que brille l'œuvre de son frère à laquelle elle n'entend rien. En effet, elle fera tout. Le soignera, l’assistera, le portera. Et ira jusqu’à vendre ses écrits à Adolf Hitler, homme que Friedrich eut haï s'il l'avait connu.
Dans ce roman écrit d’un souffle, Guy Boley retrace chaque épisode de leurs vies  : leur enfance complice à Naumburg, leur vie conjugale à Bâle où Fritz est professeur et où Lisbeth l’assiste, les week-ends chez les Wagner puis la rupture  ; l’affaire Lou-Salomé, le mariage d’Elisabeth avec Bernhard Förster, antisémite déclaré avec lequel elle part en 1886 au Paraguay, fonder la colonie Nueva Germania. Pour revenir trois ans après, au chevet de son frère tombé dans la folie, inconscient, alité, qu’elle dit soigner mais qu'elle va trahir et spolier.
Amour, solitude, vengeance, trahison ; ambition dévorante, génie, haine, héritage, cruauté. Tout y est. Même les dieux qui Là-Haut jouent aux dés. L’équivalent en prose d’un drame shakespearien.
S'identifier pour envoyer des commentaires.

Commentaires des lecteurs

Conseillé par
2 janvier 2024

famille

De la vie du philosophe Friedrich Nietzsche, je ne savais rien, si ce n’est qu’il était devenu fou en embrassant un cheval. Je savais également que sa sœur avait eu une passion pour Hitler, dénaturant les écrits de son frère.La ...

Lire la suite

Conseillé par
21 août 2023

Celle que Nietzche appela Lama, fut sa nurse, sa béquille qu’il qualifia pourtant de “Stupide dinde, vindicative et antisémite”. De plus, lorsqu’il s’est complètement fermé au monde, elle devient celle qui saura utiliser ses écrits comme une corne d’abondance. Ce ...

Lire la suite